Retour accueil ImmoRP
Le forum immobilier Belge
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des membresListe des membres   Groupes d' utilisateursGroupes d' utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfileProfile   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Conflit propriétaire + locataire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ImmoRP Index du Forum -> La location -> Locataires
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Anti_Mosanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le:: 2015-11-13T03:41:32+00:000000003230201511 (2015)    Sujet: Conflit propriétaire + locataire Répondre en citant

Bonjour, jeune accompagnée par un service de mise en autonomie (mandaté par le SAJ) à l'âge de 17 ans, j'ai été pressée par des conditions extérieures pour trouver un premier logement (2 pièces) pour un loyer limité par mes RIS (CPAS). Tout de suite, j'ai eu affaire à un propriétaire très désagréable et indifférent quand aux conditions de salubrité minimales et aujourd'hui tout se dégrade encore plus. Mais encore 1 an après, je continue à bricoler cette cabane comme je le peux car je ne peux que projeter un déménagement l'été vu l'annonce d'une grosse opération. Il faut savoir que, mineure d'âge, c'est la Communauté Française qui versait à mes intervenants SAIE mes ressources financières. Ainsi, mes éducateurs se chargeaient de faire un ordre permanent vers mon propriétaire: celui-ci n'a rien réclamé pendant 10 mois. Mais un beau jour, malgré la totale indifférence de mes plaintes (serrure de ma porte décalée par les travaux sis au bâtiment, joints de douche poreux et fuite abondante au robinet + cavités présentes sur 2 plynthes, présence d'une fouine avec empreintes animales), il m'a prévenu agressivement que 50€ par mois manquait à chaque ordre permanent (dont je n'avais clairement pas accès) et qu'il en "appellerait très vite à ma caution si je ne versais pas directement la somme due ou si je n'exposais pas un plan d'apurement". Paniquée, je lui ai vidé mes maigres économies sans broncher. Et là son jeu de pouvoir à commencer: il a été avertit par le locataire du dessous que je "marchais comme un éléphant et était trop bruyante". Cette personne, fidèle locataire à ce Monsieur, s'était permise de me faire des avances plus que suggestives à mon arrivée et pour un premier emménagement en ville, inutile de rajoute que j'étais vraiment toute retournée. Bien sûr il était concevable d'en parler au propriétaire qui n'a pas à être ennuyé par des "conflits" entre locataires. Mais celui-ci tenait à me rappeler qu'il souhaitait à tout prix une "bonne entende entre locataires". Un soir, il m'a carrément arrêté quand je roulais vélo pour m'avertir que le locataire en question avait reformulé ses petites frustrations. Impuissante et vachement embarrassée d'être aussi peu respectée par une personne certainement pas habituée aux refus, je ne pouvais que me fondre en petite souris jours comme nuits, tentant de me faire discrète autant que je le pouvais. Mais même en gagnant les toilettes la nuit, le locataire tapait sur le plafond et me proférait des insultes. Quand j'avais le malheur de le croiser en montant avec un invité, il se faisait un plaisir de m'humilier en m'injuriant de "gros éléphant" et autres niaiseries pour attirer de l'attention et certainement soulager son orgueil. Et depuis que ce locataire a croisé mon compagnon, là c'est un enfer qu'il me fait vivre: intimidation à toute heure en frappant sur ma porte agressivement pour marquer ses frustrations; harcèlement par SMS. Tout ça me rend malade, ce lieu n'est plus du tout pour moi reposant et l'atmosphère étouffante qui y règne devient de plus en plus insoutenable car ce locataire semble vraiment épier chacun de mes gestes au quotidien; à tout bruit émotionnel (rire, pleurs; ça ne se contrôle pas toujours) il devient fou, monte d'un bond à mon palier (d'où il n'a aucune raison d'être) et s'acharne sur ma porte. Complètement désemparée pendant des mois, j'essaie toujours d'ignorer ces "explosions". Une fiche est bien évidemment signalée à la police à ce niveau. Cette personne est vraiment immonde et j'en pleure souvent (quand je me retrouve loin; à l'abri).

Pour en revenir au propriétaire, j'ai tenté de me battre pour que justice soit faite en faisant la demande d'un avocat Prodéo pour ouvrir un dossier "Location". Après une deuxième mise en demeure et énormément de désespoir, cette personne s'est enfin pressée de recontacter mon avocate pour lui signaler que "différentes choses ont été entreprises sans l'accord du propriétaire" soit le fait de repeindre l’appartement. En réalité, je n'imagine même pas me prendre de telles libertés, surtout vu le prix des pots de peinture qui resteront de "un petit cadeau d'embellissement" pour le suivant. Le jour de l'état des lieux (après la signature du bail) était assuré par un agent immobilier qui n'était autre que son fils (Petite parenthèse; mes voisins ont appris qu'il "aidait seulement son père" en réalité, il était dans un autre type de commerce; c'est pourquoi moins d'un mois après mon emménagement au numéro de l'agence qu'on m'avait fourni, il ne s'occupait déjà "plus" de cet immeuble.) Devant ma mère ainsi que mes 2 intervenants (maintenant plus mandatés), je me suis souciée de bien répondre aux conditions du bail en interrogeant ce fameux "agent immobilier" (qui venait de me recommander de "rafraîchir" les murs) quels tons conviendraient le mieux, afin de ne pas avoir de mauvaise blague. Sauf que cette mauvaise bague a bien lieu aujourd'hui puisque son père, mon propriétaire, en vient à faire le lien entre le problème d'humidité ascensionnelle causée par les gros travaux de rénovation dans le terrain sis à mon mur droit (litige que je lui reproche depuis 3 mois maintenant il a dû bien avoir le temps d'étudier comment retourner sa responsabilité) et mes 2 couches de peinture pour rafraîchir comme je le pouvais ce bâtiment en ruine. Mon avocate m'a fait savoir que ce type de parole, orale, pour approuver (et même me conseiller les tons exacts) ne vaut rien et que donc mon propriétaire pourrait en justifier bon nombre de litiges que je rencontre (en rapport avec l'humidité) à sa guise! Dans mon bail n'est formulé ni autorisation ni interdiction à ce niveau... Je ne sais plus quoi penser mais je suis révoltée que cette personne puisse m'accuser de quelque chose que j'ai faite pratiquement par obligation, parce que la visite du premier jour était loin d'être accueillante et qu'il fallait vraiment un coup de peinture comme disait l'agent immobilier. Les 3 témoins de son accord explicite ne peuvent donc rien faire?

Je ne peux que me résoudre à une telle malhonnêteté? Rien n'est envisageable? Je pense quand même me débrouiller pour tenter de joindre l'"agent immobilier" car c'est révoltant de m'accuser d'avoir pris des libertés alors que je n'ai fais que suivre à la lettre d'abord les commandements de mes intervenants et puis ces exigences à lui, aux propriétaires. Il faut savoir que des 4 autres locataires, nous sommes pratiquement tous unanimes sur la question; à savoir que le propriétaire n'assume plus du tout ses responsabilités en "bon père de famille" comme l'a cité mon avocate dans la première mise en demeure ignorée et que la situation devient catastrophique. Nous avons dû faire ça 5 jours à une coupure d'eau pour faute de mauvais entretien de le cave (dont aucun des locataires n'accède) puis des incessantes coupures électricité jusqu'à 3 fois en week-end (avec une quantité considérable de denrées alimentaires à devoir jeter) et cela sans explications; une fois mon propriétaire renvoyait la balle au gestionnaire de réseau qui se disait lui non-concerné, une autre fois à l'étranger 3 mois; sans nouvelles, nous re-ficelions comme encore aujourd’hui'. De nature stratégique, mon propriétaire a également cité à mon avocate sa "difficulté à me rencontrer" car en effet je suis un système scolaire très chargé mais n'ai pourtant jamais reporté un seul de ces passages (si précieux m’étaient-ils ^^) et de ça, il en profitait alors pour débarquer quand il était certain que je n'étais pas là: mais mes voisins m'avertissait quand j'étais rentrée (à force que je cherchais à joindre un horaire qui nous convienne, il a fini par connaitre par cœur mes disponibilités de la semaine). En dernière date il s'est même plaint de "harcèlement" 3SMS la semaine pour lui c'est du harcèlement, j'ai été bloquée tout un week-end à l'intérieur pour cette histoire de serrure décalée justement et il m'envoyait "si tu as su attendre 3J, tu attendras bien que je passe quand je saurais" tout en me vouvoyant puis tutoyant un message sur 2. Implacable, méthodique et très intimidant, je ne sais pas ce qu'il serait encore capable d'inventer mais j'en frissonne. J'aimerais ENFIN faire valoir justice (mais comment justifier ses accusations infondées)? Il semble convaincu que tous les litiges présents dans cet appartement viennent de ma responsabilité, je n'en reviens pas...

PS: Je n'ai pu que déposer en pièces jointes une seule des photos que j'estime parlante. Wink

Je vous remercie,


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le:: 2015-11-13T03:41:32+00:000000003230201511 (2015)    Sujet: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
immorp
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2004
Messages: 3 367
Localisation: Bruxelles
Point(s): 3 414
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le:: 2015-11-20T11:23:17+00:000000001730201511 (2015)    Sujet: Conflit propriétaire + locataire Répondre en citant

Que répondre à votre long post ?
Déménagez !
_________________
Pierre Poisse
www.immorp.com - Agence immobilière à Bruxelles


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anti_Mosanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le:: 2017-02-06T22:50:36+00:000000003628201702 (2017)    Sujet: Merci de supprimer ce post Répondre en citant

merci d'avance , je n'arrive pas à le supprimer

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le:: 2017-03-29T09:12:39+00:000000003931201703 (2017)    Sujet: Conflit propriétaire + locataire

Revenir en haut
Montrer les sujets depuis::   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ImmoRP Index du Forum -> La location -> Locataires Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Xooit.com :: Top Forums

ImmoRP Agence immobilière  Bruxelles



Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB 2.0.10 © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Hébergement gratuit par : xooit.com